Sauver des vies sans créer de dépendance

Au coeur même des valeurs de la Coalition Nutrition sans Frontières, il y a la promotion de l’autosuffisance. Malgré leurs bonnes intentions, les nombreux protocoles de récupération nutritionnelle implantés dans toute l’Afrique n’ont pas produits de résultats périns. De tels protocoles, conçus quand les compétences pour effectuer une intervention nutritionnelle efficace individualisée ne sont pas présentes, n’ont pas de raison d’être quand les ressources humaines existent et peuvent être renforcies.

La Coalition travaille ardemment à transférer des compétences d’intervention nutritionnelle aux professionnels locaux, notamment les nutritionnistes diplômés qui n’attendent que de faire leur travail. (voir nos projets de valorisation des compétences locales). En attendant qu’on leur taille une place au sein des équipe de soins, la Coalition soutien les organismes et les centres de santé qui souhaitent devenir autonomes dans la production de leurs propres solutions de récupération nutritionnelle à partir des ressources locales.

Plus qu’un simple biscuit: un outil pour sauver des vies!

Comme première initiative, la Coalition a envoyé Catherine Vachon, nutritionnniste missionnaire, pour créer sur mesure un biscuit thérapeutique enrichi répondant aux besoins des enfants malnutris de l’Hôpital de Sokponta, ainsi qu’une pâte nutritive sans arachide. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour optimiser la production de ces aliments thérapeutiques afin qu’ils puissent couvrir l’énorme demande de cet hôpital qui récupère des centaines d’enfants malnutris à chaque mois.

En collaboration avec une équipe de médecins missionnaires de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, la Coalition est fière d’avoir participé à démontrer la faisabilité d’une telle initiative, qui, sans contredit, servira de modèle pour l’ensemble du pays. APPUYEZ CE PROJET DE LA COALITION

Des questions sur nos projets Biscuit thérapeutique et pâte nutritive? Contactez-nous!