Réalités sur la malnutrition dans le Monde

Beaucoup de préjugés et de mauvaises informations circulent encore sur la malnutrition et on croit souvent à tort que cette problématique est résolu. Voici quelques  faits saillants sur la malnutrition.

La malnutrition dans le monde

  • 2 millions de personnes dans le monde souffre de malnutrition.(1)
  • La malnutrition est une cause sous-jacente au décès de 2.6 million d’enfants par année – ceci représente le tiers de la mortalité infantile globale dans le monde (2,3)
  • 1 enfant sur 4 sont en retard de croissance dans le monde (4); Dans les pays en voie de développement, c’est 1 enfant sur 3 (5) Deux conséquences directes sont les complications médicales, le retard de développement physique et l’échec scolaire.
  • La malnutrition représente 11% du fardeau global économique de la maladie et est considéré comme le risque de santé le plus important mondialement. (5)

Les principales carences nutritionnelles encore répandues

  • Près de la moitié des enfants dans les pays en voie de développement  (47% des moins de 5 ans) sont affectés par l’anémie par carence en Fer.(10)  
  • La carence en vitamine A cause la cécité précoce des enfants et augmente la sévérité des infections et de l’anémie. Elle affecte 190 million d’enfants d’âge préscolaire et 19 million de femmes enceinte et allaitantes au monde. La vitamine A peut être ajoutée dans les aliments consommés du pays pour prévenir ces carences. (13)
  • La carence en zinc affecte la santé des enfants et des mères. C’est un minéral essentiel à la grossesse. On estime que 4% de la mortalité des enfants de moins de 5 ans est due à cette carence dans les pays émergents (5) La supplémentation en zinc est également possible et efficace.  La carence en iode est la plus grande cause de retard mental au monde. (11) Entre 1990 et 2009, le nombre de ménages a grandement augmenté grâce aux programmes de fortification. Le nombre de pays ou la carence en iode est un enjeu de santé a diminué de 43% entre 1993 et 2007.

Les impacts économiques de la malnutrition

  • Une fois adultes, les enfants malnutris gagnent en moyenne 20% de salaire de moins que les autres.(6)
  • La malnutrition est une cause sous-jacente au trafic d’enfants. Quand un pays commence à se développer, le commerce amène l’exploitation des plus démunis.
  • La nutrition est à la base du développement.

Malgré toutes ces statistiques, une aberration persiste. Avec toute la technologie dont nous disposons, comment se fait-il qu’autant d’enfants meurent et souffrent des conséquences directes ou indirectes de l’insécurité alimentaire?  Pour Nutrition sans Frontières, pas question de baisser les bras. La lutte contre la faim est une lutte à finir…ensemble!

 

Mettre fin à la faim du monde ensemble, c’est possible.

Appuyez Nutrition sans Frontières

Oui je veux faire un don maintenant!

Références

1 IFAD/FAO/WFP (2011) ‘The State of Food Insecurity in the World 2011, In. Rome, Italy: FAO.

2 R E Black, L H Allen, Z A Bhutta, et al (2008) ‘Maternal and child undernutrition: global and regional exposures and health consequences’, The Lancet, 2008, Jan 19, 371 (9608), 243–60.

3 UN Inter-agency Group for Child Mortality Estimation (2011) Levels & Trends in Child Mortality: Report 2011, New York: UNICEF.

4 M de Onis, M Blossne and E Borghi (2011) ‘Prevalence of stunting among pre-school children 1990-2020’, Growth Assessment and Surveillance Unit, Public Health Nutrition 2011, Jul 14:1-7.

5 R E Black, L H Allen, Z A Bhutta, et al (2008) ‘Maternal and child undernutrition: global and regional exposures and health consequences’, The Lancet, 2008, Jan 19, 371 (9608), 243-60.

6 S Grantham-McGregor et al (2007) ‘Development potential in the first 5 years for children in developing countries.’ The Lancet. 369: 60-70.

7 S Horton, Alderman, Rivera. (2008)Copenhagen Consensus Challenge Paper- Hunger and Malnutrition. In Copenhagen Consensus Paper.

8 J Hoddinott, M Rosegrant and M Torero (2012) ‘Challenge Paper: Hunger and Malnutrition’ Copenhagen Consensus.http://www.copenhagenconsensus.com/Default.aspx?ID=1633

9 World Health Organization (2001) Iron Deficiency Anaemia: Assessment, prevention, and control – A guide for programme managers.

10 Y Balarajan, et al, ‘Anaemia in low-income and middle-income countries’, The Lancet, 378: 2123–35, August 2, 2011

11 World Nutrition Situation 5th report , UN Standing Committee on Nutrition 2005.

12 Flour Fortification Initiative, The Global Alliance For Improved Nutrition, Micronutrient Initiative, UNICEF, USAID, World Bank and World Health Organization, Investing in the Future: A united call to action on vitamin and mineral deficiencies, Global report 2009,http:// www.gainhealth.org/sites/www.gainhealth.org/files/report/invest…

13 World Health Organization. Global prevalence of vitamin A deficiency in populations at risk 1995–2005: WHO Global Database on Vitamin A Deficiency. Geneva: WHO, 2009.

Leave a Reply